La conscience est multidimensionnelle par nature. La conscience, incarnée dans un corps, cherche l’évolution par l’expérience. L’éveil nous invite à la reconnexion avec notre conscience pure, infinie et unie à la conscience collective.

Vers une évolution multidimensionnelle

Incarnation de la conscience

Conscience et réalité sont deux concepts intimement liés, qui sont au centre de l’éveil.

La conscience est cet espace en nous, qui est, qui pense, qui décide. C’est le siège de notre volonté, de notre intention, et c’est aussi l’œil observateur de la réalité.
Avant d’être un corps, et une vie physique, nous sommes une conscience. Au delà de ce que nous sommes dans la matière, nous sommes cette étendue consciente, d’elle-même, et de la réalité. La conscience, c’est elle qui fait l’expérience de la réalité.

Pour quoi faire ?
Pour évoluer.

La conscience est capable de faire des choix et de s’aligner sur une certaine décision. Elle est capable de changer son propre état et d’évoluer. Si la conscience n’était pas incarnée, les conséquences de ces changements seraient presque inexistantes : un léger changement dans l’énergie, la vibration, de ce nuage infini.
La conscience qui existe dans une étendue non-physique, infinie et sans forme, n’a pas de retour (feedback), pas d’engagement, pas de conséquences. Elle est, certes, mais son évolution n’est pas stimulée.

Alors, elle décide de s’incarner, c’est à dire de projeter dans la forme, dans un monde physique, ce qu’elle est. La voilà incarnée, cette conscience, dans un corps, dans une vie. Alors, chaque choix, décision, changement intérieur a une conséquence qui s’observe dans ce monde physique. La réalité physique est le terrain d’expérience de la conscience.
Ce que la conscience vibre, elle le vit. Elle expérimente dans la forme et la matière, son état d’être.
Elle est alors stimulée, par l’extérieur, à évoluer. Rendre sa vie meilleure, augmenter son bien-être, accomplir ses désirs, se réaliser, partager, échanger. Autant de raisons qui poussent la conscience à exister dans cet environnement complexe qu’est la Terre, partagé avec d’autres consciences.

Ainsi, la conscience incarnée est fortement engagée et responsabilisée : ses actes, décisions et choix ont des conséquences visibles, importants et partagés avec d’autres.

Conscience et Évolution

La conscience est au service de sa propre évolution, ainsi que de l’évolution du tout.

Maintenant que la conscience est dans un corps, à un moment donné, en un espace donné, elle est capable d’expérimenter situations, relations, histoires et états. Cette expérience directe la fait grandir, évoluer, s’affiner. Elle est capable de devenir de plus en plus alignée. 

L’évolution de la conscience consiste en un réalignement, perpétuel et répété, vers ce qu’elle est fondamentalement avant de s’incarner : Amour. L’expérience humaine est l’opportunité continue de devenir l’incarnation d’une conscience alignée, pure et authentique. C’est évidemment sur toute une vie, sur plusieurs vie, et même de manière infinie que ce chemin a lieu. La vie est un challenge, non loin d’être facile, car la forme nous a fait oublier ce que nous sommes : conscience.

En effet, lorsque nous avons oublié que nous sommes une conscience, provenant du non-physique, connectée à une étendue infinie de ressources et de sagesse, nous sombrons dans l’inconscience. Nous croyons alors être un corps, au service d’une vie égoïste, séparé des autres, devant se battre pour réussir ou au moins survivre. La conscience est alors perdue dans la séparation illusoire de la matière, qui l’oppose à « l’autre ».
Perdue dans les peurs, dans l’ego (moi d’abord) et dans les croyances sur sa réalité, elle est totalement emprisonnée dans son expérience physique. Conscience n’est plus qu’un mot vide pour elle, la magie de la vie est inexistante, l’espoir et le sens sont absents.
Difficile d’être motivé à vivre dans ces conditions, car la raison même de la vie a été oubliée : l’évolution. L’Évolution est ce qui donne du sens à la vie, et ce sens ne peut exister que si l’on prend en compte la réalité d’une perspective plus grande, plus complète. Car la Réalité est multidimensionnelle.

Reprendre conscience de la dimension plus grande de la vie, et de la réalité, est essentiel pour avoir envie de vivre, et retrouver la force douce et inépuisable de s’épanouir pleinement.

Vers une évolution multidimensionnelle

Le but de notre vie est à la fois personnel, mais aussi et surtout collectif.

Car la conscience est une partie du tout : on l’appelle grande conscience, conscience universelle, ou encore la source. La source, afin de s’expérimenter elle même et d’évoluer, s’est divisée en unités conscientes, chacune autonome. Se faisant, non seulement elle multiplie les expériences, mais aussi elle les fait toutes se partager et co-exister, et donc interagir ensemble.
La source est divisée afin de maximiser sa propre évolution. Cette division rend les individus autonomes, conscients, et dotés d’un libre arbitre : la capacité de décider, de choisir.

Alors, chaque unité consciente est libre d’évoluer de la manière qu’elle le souhaite, puisqu’elle est autonome.
Et à la fois, son plein potentiel, son pouvoir personnel et la clarté ultime ne peut être accédée que si elle retrouve intérieurement la conscience universelle.

La réalité permet à la conscience, dans la séparation, de retrouver l’union.
Car, dans un corps, séparé de l’autre, en apparence séparé de tout ce qui est, cela lui demande une force et une volonté bienveillante pour retrouver la connexion et l’union à la source.

La conscience cherche à évoluer. Elle désire transcender les dimensions de la vie apparente pour retrouver sa nature : conscience, communion, partage. Ainsi, chaque personne incarnée a le pouvoir et la capacité de retrouver cette connexion.
Cela fait partie du chemin personnel et collectif que de retrouver ce lien. C’est un chemin intérieur, qui prend place dans la conscience.

C’est l’éveil de la conscience : l’ouverture à la conscience multidimensionnelle.

La conscience multidimensionnelle est à la fois incarnée dans un corps, et à la fois existe en temps que conscience, au delà du temps, de l’espace et des dimensions. La conscience est information, elle est partout, elle est connectée à tout ce qui existe, a existé et existera, elle est connectée à la sagesse de l’univers. La conscience source est dans le partage, l’union, la cocréation.

Reconnecter sa conscience multidimensionnelle est l’évolution naturelle de la conscience.