La spiritualité n’a rien à voir avec le fait de croire. Spiritualité = esprit. La spiritualité est un chemin de conscience qui nous ouvre à une réalité plus grande.
Nous allons voir ce que la spiritualité est réellement.

Spiritualité = Croyance ? NON !

Spiritualité, une question de croyance ?

Bien que ce soit faux, on croit souvent que la Spiritualité est en rapport avec un système de croyance.

Quand on pense à Spiritualité, le premier mot qui nous vient à l’esprit, si on n’est pas particulièrement éclairé sur la question, est Religion. Pourquoi ?
Justement parce que la Religion est un système de croyance spirituel, composé d’un dogme, de représentants du culte, et de croyants.
Ceux qui appartiennent au culte religieux sont bien souvent comme des supporters de football : bien qu’ils sont très éloignés de la réalité du terrain, ils se croient y être, et feraient tout pour défendre leur équipe.

Le système de croyance à la base d’une religion est un ensemble de comportements, habitudes et pratiques jugées bien, et d’autres jugées mal. C’est aussi un ensemble de règles et pratiques, c’est à dire un culte, qui permet de vouer son énergie à la cause que l’on nous dit vraie.
Dans une religion, on nous impose ce qui est vrai. C’est à dire que l’en entrant dans une certaine religion (en le voulant ou non), on doit accepter la charte spirituelle, et s’y plier, sous peine de se sentir coupable ou infidèle.

C’est à dire que, la religion devient un filtre par lequel on voit la vie :
Ceci est bien, ceci est mal, je dois faire cela, je ne peux faire cela, après la vie il y a cela, voilà comment marche la vie…

Mais plus encore, au lieu d’être un outil au service de l’évolution, elle devient une prison :
On croit que la vérité est extérieure à nous, et on se plie à un ensemble de comportements, habitudes et croyances qui n’ont que peu de sens pour nous. Le pire est que l’on s’empêche d’expérimenter et de découvrir par soi-même la vérité sur sa propre réalité.

En fait, le croyant croit en les croyances que la religion lui donne comme vraies.
Au même titre qu’un enfant croit au père noël parce que ses parents lui disent qu’il existe.

Alors la question n’est pas si le père Noël existe ou non. La question est : si tu crois à quelque chose, d’où provient cette croyance ?
Qu’elle provienne d’une source fiable ou non n’est pas une raison suffisante pour y croire. Ce que l’on appelle souvent foi est de l’ignorance déguisée en confiance aveugle. Au même titre que quelqu’un qui passe sa vie devant la TV et croit que c’est la réalité, quelqu’un qui croit à un dogme spirituel passe à côté de son expérience spirituelle.

Croire : voilà ce que n’est pas la Spiritualité.

Le problème est que la plupart des gens qui sont religieux croient en des choses qu’ils n’ont jamais expérimenté eux-même. Le souci que cela cause est qu’ils ne sont pas transformés par l’expérience de cette vérité, en d’autres termes, ils n’expérimentent aucune évolution réelle. La spiritualité est un processus d’évolution. Si l’on saute directement à la conclusion de ce qui est vrai, on rate toute la partie intéressante et transformatrice de la Spiritualité : la découverte et l’exploration.

C’est une problématique qui est aussi étendue à la spiritualité des temps modernes. Un nombre incalculables de sources (sites, livres, interviews…) font l’apologie de la spiritualité, mais ce que le chercheur spirituel ne comprend souvent pas, c’est qu’avant tout, la pratique est au centre de la spiritualité.
C’est à dire que pour être Spirituel, il faut expérimenter et trouver soi-même sa vérité spirituelle.

Expérimenter plutôt que croire

Une croyance est une affirmation supposée vraie et faisant partie de notre système d’interprétation de la réalité.

Imaginez l’expérience suivante :
Dans une boîte se trouve un cadeau surprise. Impossible de voir ce que c’est de l’extérieur : il faudrait l’ouvrir.

Une personne croyante, croira que la boîte lui est inaccessible. Alors elle fera confiance aux sources accessibles qui lui diront ce qui est dans la boîte. Si, en plus, une source est prétendue certifiée depuis 2000 ans, alors elle sera évidemment crue avec plus d’ardeur.
Ce croyant pourra aller parlementer et échanger avec ses amis croyants sur la vérité de ce qui est dans la boîte. Il pourra illuminer ses amis non croyants, ignorants de la grande vérité dont il a eu l’inestimable cadeau.

Mais est-ce que le cadeau réside vraiment dans le fait de connaître intellectuellement ? Est-ce que partager une connaissance déconnectée de la réalité a vraiment du sens ?
Est-ce qu’une vérité distante de notre expérience a un quelconque impact sur nous ?

Evidemment, la réponse est NON ! Cela n’a aucun intérêt, aucun impact en terme de transformation, et aucune charge positive en terme de sensations ou émotions.
En bref : cela ne sert à rien du tout.

Maintenant imaginez :
La personne qui, croyante ou non, décide d’ouvrir la boîte et de découvrir par elle-même ce qu’il s’y trouve.
Elle vit de la surprise, ressent de la curiosité. Elle veut savoir par elle-même, alors elle décide de l’expérimenter.
Peut-être a-t’elle peur. Alors elle devra se dépasser et trouver le courage.
Peut-être doute-t’elle de sa capacité à y arriver, alors elle trouvera les ressources et apprendra à se faire confiance.
Elle vit des émotions au moment de l’ouverture. Son expérience directe fait qu’elle est directement touchée par l’expérience, qui lui fait voir, sentir et participer pleinement à la découverte de la vérité. Au delà de cela, elle n’a plus aucun intermédiaire entre elle et la vérité, elle est en contact direct. C’est à dire qu’elle n’a plus besoin de faire confiance, de croire, mais simplement d’observer et de faire l’expérience.

Cette seconde personne est transformée pour toujours, elle ne sera plus jamais la même. Le fait d’avoir ouvert la boîte a résolu un mystère pour elle. Quand elle en parle, elle parle de vécu, de quelque chose qui est intégré en elle, et non plus quelque chose d’éthéré et de distant. L’expérience l’a fait grandir : elle en sait plus sur la Vérité, elle sait ouvrir la boîte et découvrir par elle-même.

Voilà ce qu’est la spiritualité : apprendre soi-même à ouvrir la boîte de la réalité pour y découvrir le cadeau de la vie.

Vous l’avez compris, aucune croyance ne remplacera une expérience véritable. Peu importe la source.

La spiritualité véritable

La spiritualité est un processus d’exploration de soi-même et de la réalité, qui nous fait grandir et nous expandre.

Que vous soyez instruits par les plus grands maîtres spirituels importe peu : cela ne fera de vous au mieux que de bons croyants. Si vous souhaitez vivre la spiritualité, c’est à dire vivre la transformation, l’éveil, l’évolution intérieure et grandir vraiment, vous devez l’expérimenter par vous-même.

Comme disait Einstein : l’expérience est le cœur de la vie, tout le reste (la théorie, la connaissance) n’en est que préparation.
Lire des livres, écouter des gens éveillés, suivre des enseignements, adhérer à des visions spirituelles. Tout cela ne peut que réconforter au mieux. C’est en vivant son propre chemin de découverte et d’exploration spirituelle que l’on peut réellement trouver libération et transformation.

La spiritualité est un chemin personnel qui s’arpente. Faire l’expérience de la réalité à partir de soi-même est l’expérience que nous sommes venu chercher dans ce monde.
Ce chemin peut être partagé, certes, mais il ne peut exclusivement se reposer sur quelque chose ou quelqu’un d’extérieur. Car nous sommes l’organe primordial de notre propre évolution.

Alors, dans votre quête spirituelle, soyez vigilants par rapport à ce que vous croyez et prenez pour acquis.
Posez-vous toujours la question suivante : ai-je expérimenté ce en quoi je crois ? Ou est-ce que cela provient d’une source extérieure et que je l’ai accepté comme vrai ?

On peut le voir comme cela : la vérité, si vous l’avez intégrée, est une évidence.
Si quelque chose est flou, ou que c’est une compréhension que vous raccrochez à des concepts ou explications intellectuels, alors ce n’est pas votre vérité.

La spiritualité est un processus qui prend racine en nous-même. Contrairement aux sciences et savoirs intellectuels, ce n’est pas quelque chose qui passe par l’extérieur (livres, enseignants). C’est une science qui passe par l’intérieur de nous-même.
En nous reconnectant à notre monde intérieur, le monde des sensations et des émotions, la dimension de la conscience et de l’énergie, nous retrouvons notre capacité à connecter par nous-même des énergies, concepts et vérités. C’est par ce biais que quelqu’un de spirituel intègre sa spiritualité : par son expérience intérieure.

Devenir un chercheur de vérité

Pour devenir un chercheur de vérité, vous devez être ouvert d’esprit, critique et expérimenter par vous-même.

La spiritualité est un retour vers l’intérieur. C’est faire l’expérience directe, sans intermédiaire, de la vérité de la réalité. En fait, il  s’agit simplement de connecter par soi-même les vérités, en passant par notre dimension intérieure.

Pour ce faire, nous devons respecter des bonnes pratiques :

  1. Être ouvert d’esprit
    signifie accepter l’éventualité que quelque chose (en dehors de nos croyances actuelles) soit possible et plausible. C’est à dire être ouvert et mettre à l’épreuve, dans sa propre expérience, une croyance ou un potentiel nouveau.
  2. Être critique
    signifie que l’on se base sur sa propre expérience pour valider ou invalider les croyances.
  3. Expérimenter par soi-même
    est la conséquence des deux premiers : seule l’expérience personnelle peut nous permettre de valider une nouvelle croyance et de l’intégrer véritablement en nous.

C’est la pratique concrète qui permet de faire l’expérience d’une vérité. Au delà de connaître une vérité, en faire l’expérience est un processus qui nous transforme au passage. C’est cela qui fait que l’expérience est primordiale et essentielle dans la vraie spiritualité.

L’accès à la vérité, et donc à sa propre spiritualité, se fait par soi-même. La porte d’entrée est en nous-même. Dans notre dimension intérieure se trouvent les ressources, l’accès et la capacité à vivre et connecter notre propre vérité.
C’est pourquoi l’introspection, la méditation et le voyage intérieur sont des outils spirituels de découverte de soi : car ils nous permettent d’expérimenter par nous-même la réalité.

 

=========================================================================

Vous souhaitez être guidé à vivre vous-même des expériences intérieures d’éveil ?
Entrez en Expansion de Conscience et laissez vous voyager dans votre dimension intérieure.
Voici le nouvel accompagnement que je propose : Voyages intérieurs d’éveil

Découvrez l’offre spéciale valable seulement jusqu’à la fin de l’année !