Les perceptions psychiques nous permettent de percevoir la réalité multidimensionnelle.
Comprendre la nature de la réalité ordinaire et non-ordinaire, ainsi que les mondes subtils, permet de mettre à notre disposition des capacités insoupçonnées.

Je vous propose dans cet article de parler de nos capacités psychiques de perception.

Mondes subtils et perceptions psychiques

Qu’est-ce que la réalité ?

Afin de comprendre comment nos perceptions psychiques peuvent se replacer dans ce que vous voyons comme la réalité que l’on appelle ordinaire, il est bon de commencer par poser un modèle simple de la réalité.
La réalité est un vaste mot qui englobe… TOUT. Tout ce que l’on peut percevoir et avec quoi on peut interagir fait partie de la réalité. Que cela soit physique, méta-physique, tangible ou imaginaire, passé ou futur.
Notre réalité, c’est tout ce qui gravite autour de nous, au niveau physique, de l’esprit et même de l’âme…

Nous allons poser un modèle simple de la réalité :

  • Il y a la réalité dite ordinaire : le monde manifesté, physique, qui se passe toujours ici et maintenant.
    C’est la réalité qui est accédée à l’extérieur de nous. Elle se présente à nous.
  • Il y a la réalité non-ordinaire : les niveaux au delà du physique : énergétique, émotionnel, mental et supérieurs. Elle est intemporelle car elle contient tous les instants et toutes les échelles: de temps, de forme, etc …
    C’est la réalité qui est accédée par l’intérieur, c’est nous qui la connectons.

En fait, la réalité dite ordinaire est une réalité où vous n’avez pas le choix de ce qui peut être perçu : l’instant que vous observez est toujours l’ici et maintenant et ce que vous observez est toujours la scène qui se passe autour de vous. C’est l’extérieur qui vous impose « la réalité de ce qui est ».
Il s’agit de la réalité matérielle, physique.

La réalité non-ordinaire comprend les autres dimensions, celles qui sous-tendent, génèrent et interagissent constamment avec la réalité physique. C’est la réalité dite objective.
C’est une réalité subjective, qui dépend totalement de vous, de votre intention, et des filtres que vous avez. Ce sont les niveaux qui chapotent la réalité manifestée, si vous préférez. Ce sont des réalités d’informations, de potentiels et de possibles. C’est la réalité dite multidimensionnelle.
Nous accédons à des expressions de la réalité qui dépendent du « mode d’observation » utilisé par nous-même : nous pouvons observer la réalité d’un point de vue énergétique, émotionnel, mental…
C’est par l’intérieur que vous pouvez accéder à ces niveaux de réalité.

Dans ces niveaux multidimensionnels de réalité, il y a plusieurs chosent qui changent :

  • Vous pouvez vous focaliser sur une expression de la réalité que vous voulez : vous pouvez observer la réalité d’un point de vue énergétique, émotionnel, mental…
  • Au niveau temporel, vous n’êtes plus limité au présent : vous pouvez observer le passé, le futur, et l’imaginaire…
  • Vous pouvez observer le manifesté, le potentiel, le probable, le possible, l’imaginaire, le réel…
  • Vous pouvez utiliser le système de représentation que vous voulez : des animaux, des symboles, des personnages, des couleurs, des ressentis, des scènes, du dialogue, des souvenirs…
  • Vous pouvez moduler vos observations avec des filtres.

Dans les niveaux de réalités non ordinaire, tout est connecté à tout le reste. Chaque personne est connectée aux autres, et ce, de manière automatique. En fait, il y a ce réseau qui connecte tout à tout le reste. A moins de savoir gérer les connexions, celles-ci se font naturellement.
En ce sens, il est possible de se connecter à tout ce qui existe, que cela soit réel, que cela soit à un niveau conceptuel différent.
Le monde est un monde informationnel, et nos capacités psychiques nous permettent d’y accéder.

Qu’est-ce que les perceptions psychiques ?

Le psychisme est l’ensemble, conscient ou inconscient, considéré dans sa totalité ou partiellement, des phénomènes, des processus relevant de l’esprit, de l’intelligence , de l’affectivité et de la volonté. Ces aspects intérieurs constituent la vie psychique.

On entend donc par psychique ce qui a trait à la multidimensionalité qui sous tend la matière et l’être humain. En d’autres termes, l’être est une unité de multiples aspects comme le physique, l’énergétique, l’émotionnel, le mental, le spirituel, et le psychique est une expression et une observation dans un de ces niveaux.
Le psychisme est le monde des perceptions qui nous sont accessibles en notre intérieur, et qui unifie tous les niveaux de notre être.
En d’autres termes, si nous sommes un être multidimensionnel, alors le psychisme est ce qui permet à l’esprit la navigation dans ces différents niveaux de l’être.

Quand on parle d’extrasensoriel, on parle tout d’abord de sens (sensoriel). Les sens sont les supports de nos ressentis, de nos sensations.
La perception est l’image que l’on associe au sens. Par exemple : si je caresse ma main, je sens juste une caresse, et je perçois une main qui me caresse. La perception vient de notre capacité à remonter à la source. Cela naît de l’expérience, des souvenirs et du model de la réalité que l’on a construit.

Quand on parle d’extra-sensoriel, on parle de nos extra-sens, c’est à dire nos sens qui vont au delà de la dimension physique seulement. Il s’agit de nos sens subtils, psychiques et donc intérieurs, qui nous permettent de capter la réalité non-ordinaire :

  • A différents niveaux : énergétique, émotionnel, mental, spirituel
  • A différents moments : passé, présent, futur
  • Avec différentes représentations : conceptuel, souvenirs, esprits, animaux, mondes métaphoriques…

C’est au travers de ces sens étendus que l’on peut percevoir et agir dans la réalité à un niveau multidimensionnel

Les perceptions psychiques sont des perceptions intérieures :
C’est en passant par l’intérieur que l’on accède aux perceptions psychiques. La psyché est ce qui a trait à l’esprit, et l’esprit est totalement intérieur et subjectif. Il est nécessaire à la personne qui souhaite avancer dans le psychisme d’être capable de tourner son attention au dedans et d’y tendre l’attention de ses sens subtils afin d’en capter les messages. La méditation est un art qui permet de développer cette attention et cette focalisation intérieure.

Les perceptions psychiques sont imaginées mais non imaginaires.
Je m’explique! Fermez les yeux et imaginez un éléphant en tutu rose en train de danser…
Bien! Super…
Cet éléphant n’a aucun lien au réel. N’est-ce pas ?
Vous l’avez imaginé, dans le sens « crée de toute pièce par votre imagination ». C’est donc un produit de votre imagination.
Cependant, votre capacité à créer des images dans votre tête (qui peut s’étendre à entendre, toucher…) est un vecteur de représentation de la réalité qui peut permettre, en théorie, de véhiculer des informations qui ont trait au le monde dit réel objectif, celui dans lequel vous et les autres vivent, le monde physique et matériel, consensuel.
Et bien c’est précisément cela. On utilise une représentation en image (image-iné : représenté en images intérieures) pour être le support d’une information qui a une réalité concrète et objective à un certain niveau et d’un certain point de vue. En fait, on utilise un système de représentation imaginaire (notre imagination) pour représenter des choses réelles, observées à un certain niveau de réalité.

Psyché et vérité:
Ce qui est dit psychique a une certaine réalité, dans le sens ou c’est perceptible, à l’intérieur.
Cependant, une réalité imaginaire est tout autant perceptible qu’une réalité véritablement objective.
En d’autres termes, nous pouvons percevoir des choses dans notre psychisme, qui ont à partir de là une certaine réalité. Par contre il n’appartient qu’à nous de savoir quelle réalité a cette perception, replacée dans un contexte objectif.
Est-ce que je perçois la chose comme elle est vraiment ?
Est-ce que je perçois la chose à travers mes filtres ?
En fait, il y a différent niveau de vérité quand il s’agit de nos perceptions. Il faut bien entendre qu’une perception peut être juste à un niveau mais s’avérer fausse à un autre. Elles sont totalement relatives et dépendent de l’observateur.
Tout cela pour dire qu’il s’agit d’un des pièges du psychisme : penser détenir LA vérité.

C’est l’intention qui module le psychisme :
En fait nos observations et nos créations sont modulés par notre intention. Apprendre à émettre une intention claire et en accord avec les souhaits conscients désirés est un art que l’on apprend à maîtriser.
L’art de moduler son intention n’est pas simple, mais c’est là l’art essentiel qui permet de percevoir et de créer, à bien des niveaux de la réalité, d’une manière juste et vraiment désirée.
Notre personnalité et notre structure intérieure agissent comme un filtre passif sur le monde de nos perceptions. Nous percevons ce que nous sommes… Plus on est clair et aligné sur nos valeurs véritables, et plus on perçois la réalité d’une manière claire et véritable.
C’est pourquoi notre niveau d’avancement personnel et spirituel, et notre acceptation à évoluer constamment sont importants quant à la qualité des interactions psychiques que l’on peut avoir dans les mondes subtils.
Le monde psychique peut être un vecteur qui véhicule le vrai, le faux, l’imaginaire ou le réel. Tout dépend de l’intention et des filtres et de ce que vous êtes.
Il est important de garder un esprit d’humilité quant à ce que nous percevons, et d’être enclin à perpétuellement remettre en question notre manière de poser notre intention, autant que nos constructions intérieures de personnalité. Il découlera de cette propension à l’évolution une intention et une intuition de plus en plus orientée vers le vrai.

Un monde d’information :
Le monde matériel est généré ou se décline par un ensemble de monde subtils, dits invisibles ou multidimensionnels. A ce monde matériel présent et déterministe se rattachent aussi des mondes de probabilités, de potentialités, qu’ils soient passés ou futurs.
Rappelons-nous que la réalité physique est formée à 99.99% de vide. Ce vide est en fait un champs d’information et d’énergie qui est tout aussi important que la matière elle-même. Il est possible, à travers le psychique, d’accéder à tout cela. C’est pourquoi il est important de savoir ce que l’on fait !
Il est possible d’accéder à des mondes totalement imaginaires, autant que réel. Encore une fois, c’est l’intention qui permet d’accéder à cela.
Lorsque l’on comprend que l’intention est le support de la requête, et que notre intérieur est le récepteur, alors on peut apprendre à se servir de notre outil de perception qu’est notre esprit.

Percevoir la réalité qui nous intéresse est un art qui apprend à se maîtriser au travers des expériences, des réussites, des échecs. Au travers des expériences personnelles, on apprend à mieux comprendre et définir la mécanique de l’intention et des perceptions psychiques. Ce n’est que l’expérience de première main, c’est à dire qui passe par vous-même, qui peut vous permettre de mieux comprendre vos sens et perceptions. Cela fonctionne comme pour l’apprentissage d’un instrument ou de l’écriture.

Monde extrasensoriel : la métaphore d’internet

La réalité, est à bien des niveaux, informationnelle.
On peut accéder, grâce à notre psychisme, à ces réalités intérieures qui reflètent la réalité extérieure. En fait, à travers nous (notre réalité intérieure), on accède à la réalité objective.
La qualité de l’information obtenue dépend de plusieurs critères : l’intention, la pureté du support (nous), et la capacité et volonté à écouter la réponse.

La réalité subtile, c’est un peu comme internet :
Il y a plein d’informations disponibles partout. Certaines sont vraies, d’autres fausses. Il y a de tout.

La réalité psychique, c’est un peu comme google :

  • L’intention c’est la requête que tu tapes, et les résultats sont ce que tu obtiens.
  • Ton corps, esprit et ta personnalité c’est le système de rendu (l’ordinateur, l’écran, la carte graphique) te permet d’être le support de l’information
  • La capacité et focalisation de l’utilisateur quant à la bonne utilisation de google détermine la réussite d’une recherche

Mais du coup, comme sur internet :

On trouve tout et n’importe quoi : du vrai, du faux, du farfelu, du n’importe quoi, de l’imaginaire, du conspirationniste, du débile, du violent …
Si tu tapes la mauvaise requête, tu as des chances d’avoir la mauvaise réponse.
Si tu n’envoie aucune de requête, tu n’as aucune chance d’avoir la réponse.
Si tu as des réponses, il te faut encore user de ton discernement pour faire le tri des sources. A force d’habitude, tu sais vite reconnaître celles qui se montrent juste ou celles qui se montrent fausses.
Si tu as perdu ton clavier, c’est compliqué d’écrire la requête.
Si tu éteins ton écran, tu n’as aucune chance d’avoir la réponse.
Si tu ne sais pas trop ce que tu cherches, tu trouveras une réponse en conséquence. Question floue : réponse floue.
Les popups c’est un peu les parasites qui sont en toi mais pas vraiment toi (les programmes « déviants »).

La métaphore entre monde subtils informationnels et internet est très pertinente.

A méditer !

Recherches utilisées pour trouver cet article :comment voir le monde psychique,le monde psychique,monde subtils