Nos problèmes proviennent à 100% de ce que nous pensons. Lorsque nous sommes dans notre tête, nous ne vivons pas vraiment.
Le bonheur se dévoile lorsque l’on retrouve la Présence à ce qui est, et la pleine conscience à la vie.

Je vous propose de comprendre comment lâcher les prises de tête et d’être heureux, simplement par la pleine conscience.

Où suis-je ? Dans ma tête !

Peut-être avez-vous remarqué : nous passons beaucoup de temps dans notre tête.
Nous prévoyons, organisons, commentons, jugeons, imaginons, planifions …
Il se passe tout un tas de chose dans notre tête, vraiment pas de quoi s’ennuyer. Au contraire, on se trouve vite submergé par le nombre incalculable de tâches sur lesquelles notre mental carbure. Tellement de problématiques auxquelles nous n’avons pas réponse. Tellement de scénarios potentiels pour lesquels prévoir une infinité de solutions.
Avez-vous remarqué à quel point nous sommes dans notre tête ?

Vous venez juste de rentrer de 15 minutes de marche. Vous sortez des transports pour rentrer chez vous. Vous venez de faire un aller-retour ici ou là-bas. Vous venez de faire telle ou telle tâche.
Avez-vous été présent pendant que vous faisiez ce que vous faisiez ?
Ou, avez-vous fait machinalement ce que vous avez fait, sans même vous en rendre compte ?

Où étiez-vous vraiment ? Où se trouvait réellement votre conscience ?
Étiez-vous dans ce que vous faites, ou alors dans « votre monde » ?

Il arrive souvent que l’on oublie à quel point être présent est important. Et alors, au lieu de vivre ce que l’on vit, d’être où l’on est, de faire ce que l’on fait, nous sommes absents. Nous sommes absents parce que nous sommes ailleurs.
Nous sommes dans notre tête.

Être dans sa tête : comment créer sans fin des problèmes

Rendez-vous compte ! Rendez-vous compte à quel point, quand vous êtes dans votre tête, vous créez des problèmes.
Le temps que nous passons à être dans notre tête est du temps où nous nous déconnectons de l’instant présent. Nous nous déconnectons de l’Être pour aller dans l’imaginaire. Nous passons alors notre temps dans notre mental à ronger un os totalement imaginaire.

Que faites-vous, dans votre tête ? Est-ce que… vous :

  • Essayez de trouver des solutions à des problèmes ?
  • De planifier votre temps à venir ?
  • Faire des listes de choses à faire ?
  • Juger ou commenter ce qui se passe ?
  • Ressassez un événement passé ?
  • Parlez à quelqu’un et refaites la conversation en boucle ?
  • Rester coincé dans un conflit ou une conversation ?

Peu importe ce que nous pouvons faire dans notre tête, nous alimentons des projections imaginaires. Car oui, ce à quoi nous pensons n’existe pas réellement, il n’existe que par le fait que nous y pensons.
Rendez-vous compte qu’au moment où vous faites ces résonnements mentaux, il n’y a rien de réel dans tout ce que vous pensez. Tout ce que vous pensez sont des pensées, des projections, des histoires ou des scénarios.
Le passé n’existe plus et le futur n’existe pas encore… Ils n’existent tous deux que par l’attention qu’on leur donne.

Ce qui est réel se trouve ici : sous vos pieds, devant vos yeux, à votre contact, en ce moment même, ici et maintenant.

Alors rendez-vous compte à quel point tous ces raisonnements sont inutiles. Rendez-vous compte de l’énergie que vous dépensez mentalement, et de la présence de votre conscience absente de ce qui est maintenant.

Voulez-vous retrouver votre énergie et votre pleine capacité à être heureux ?
Si oui, voici la solution.

Vivre en conscience

Il n’y a pas 36 mille solutions pour être heureux. Il y en a une qui marche à coup sûr et peu importe les circonstances : être pleinement conscient du moment présent. C’est à dire être totalement immergé dans ce que vous faites, être totalement présent où vous êtes, et être en pleine attention à vos sens.
Lorsque vous sortez du mental, il ne reste que des sensations. Sensations d’être présent, de vivre ce que vous vivez.

Être en pleine conscience, c’est être dans l’instant présent : on sort du passé et du futur. On cesse de penser à ce qui a été et de prévoir ce qui sera, on est ce qui est.
Cela nous retire alors la totalité de nos contraintes et de nos problèmes, puisqu’ils sont tous basés sur des moments imaginaires : le passé et le futur.
Ce n’est pas pour autant que nous ne continuons pas à créer notre futur, bien au contraire : lorsque nous sommes présents, et que nous créons ici et maintenant du bien-être, alors notre futur se créée de lui-même en correspondance avec cet état que nous vivons.

Lorsque l’on revient dans le concret de la vie, et que l’on est présent à ce que l’on fait, alors tout le reste devient illusoire et inutile.
Le fait d’être pleinement immergé dans l’ici et maintenant amène la satisfaction et le bien-être sans conditions.
Il n’y a rien à trouver, à résoudre, à faire. Il suffit d’être.

Amusez-vous à être en pleine conscience

L’habitude est tenace. Si vous souhaitez vous débarrasser de vos mauvaises habitudes, alors remplacez-les par de bonnes. Répetez-les, et elles deviendrons vos nouvelles habitudes.

Amusez-vous. Proposez-vous des challenges à faire tout au long de la journée. Mettez-vous au défi vous-même!
Proposez-vous des choses à faire en pleine conscience, pendant quelques minutes.

Par exemple :
Marchez en étant conscient. Sentez vos pieds sur le sol, le rythme de votre respiration, les odeurs qui passent, savourez la vue, sentez votre corps se mouvoir.
Portez pleinement attention à ce que vous ressentez, dans tous les vecteurs des sensations. Soyez pleinement présent à vous-même, et à l’environnement où vous vous trouvez.
Si une pensée se présente, laissez là passer. Dès qu’une pensée vient, répondez-lui « je marche ».

Le défi

Une fois par jour, mettez-vous au défi de passer 5 minutes en pleine conscience totale. C’est à dire d’accorder toute votre attention à ce que vous faites. Que cela soit une tâche importante ou banale, une que vous aimez ou aimez moins.
Proposez-vous de passer ces 5 minutes à être pleinement, tout en faisant ce que vous faites.

 

Pour en lire plus sur la pleine conscience, vous pouvez lire l’article Pleine conscience : miracle du bonheur

Pleine conscience : miracle du bonheur